couloir

  • Brèves de couloir .

     

    cou

    Les femmes en blanc se rejouissent parfois pour des petits riens , par exemple pour  une "belle" plaie qui cicatrise bien ! Le patient lui, vaguement sourit en disant  un " ah , vous trouvez cela joli! "

    Quel bonheur de voir un patient ne plus faire le coup de la panne sèche ! Libération digestive grâce aux laxatifs ; il (em)peste un moment puis se sent tellement mieux !

    Peu de chose nous dégoute encore , nous pouvons ainsi interrompre une pause pour aller ramasser des choses de tous genres qui ne sentent pas spécialement la rose , et revenir continer notre frugal repas.

     Notre quotidien , c'est aussi cela parler en cc , de hta, de ps (non , on ne fait pas de politique  même si c'est la saison!) , de dextro en  horaire de boulot , de rx , de perf , de pompe , de changes , de pansement au médicament , d'entrées , de  sorties , de bics de couleurs dans les poches , des ciseaux qui les trouent et qui les rendent moches , de changements d'horaire de soir en matin à se demander si on a raison  de rentrer pour 5-6 heures à la maison ?

    La caféine est notre  devenue plus grande copine et le sabotage du perco est puni illico ! L'anti cerne au quotidien est aussi devenu un grand copain ! Une infirmière doit avoir  bonne mine ? On ne se taille pas souvent à l'heure , on sait quand on commence et on poursuit toujours au finish...

    Mais nous faisons un boulot formidable et pour moi en changer , c'est improbable  mais pourtant il semble intéresser de moins en moins les jeunes ? Il manquerait en effet près de 3000 infirmièr(e)s dans le pays .

    Parfois on me demande si je rapporte le boulot chez moi ! Je ne crois pas...

    Pourtant il y a quelques jours au jardin avec mon fils , je lui lançais que j'aimais beaucoup être dehors quand les oiseaux " sonnent " ! Fou rire général qui fait tant de bien pour le moral ! Mais c'est   mon coté femme en blanc ressort par moment !

    oiss