Ma vie en blanc - Page 2

  • My side of the moon

     

    @Lara

     

    Parfois il est bon de laisser son esprit vagabonder

    Sur la lune ou ailleurs ,

    S'évader de l'intérieur ,

    Dans tous mes sens abonder

    tenter l'expérience ,

    osez la chance

  • Santé et créativité

                                                                    Je vous souhaite l'essentiel ,

     l'important même pour un bref instant

    En toute simplicité,

    Ne pas vous encombrer de futilités

    Ne vous parer que de vos sourires comme atouts

    Vous serez toucher à tous les coups .

    Un soir , un matin

    jamais en vain

    la grand roue de la vie tourne .

    En carpe diem,

    C'est comme cela que je l'aime

    sans attendre qu'on se retourne....

     

  • Awake

    20151031_073110.jpg

    @lara.c

     

    Toujours la première

    Appréciant ces moments solitaires

    où tout est calme , peu de bruit

    où tout s'apprécie

  • Quoi de neuf sous le soleil

    nour.jpg

    Et bien déjà c'est rare de le voir

    Mais comme toujours ne pas perdre espoir.

    Et pourquoi à la longue raconter toujours les mêmes histoires.

    Le quotidien des femmes en blanc ne s'améliore pas réellement que du contraire et ce qui en désespère quelques un qui quittent l'hôpital pour un autre chemin . La charge de travail s'alourdit de plus en plus et il n'y a plus que pour le turn-over que les " patrons" se bousculent ; un lit vide et c'est un certain déficit alors on nous les remplit toujours au plus vite.

    En vingt ans de carrière , c'est la première fois que je réalise l'ampleur de la catastrophe qui s'annonce , aucune soumonce ; juste quelques petits pas de côté qui finiront par en faire chavirer.

    On mise toujours sur la qualité des soins que l'on apporte en restant d'être humain au maximum mais hélas ce n'est plus ainsi que l'on veut que l'on fonctionne.

    Je prend quelques distances avec le monde médical pour me concentrer un maximum vers le soin au patient ce qui est à mes yeux le plus important. Parfois Ecrire leurs ordres derrière les ordinateurs en visualisant les radios , les résultats plutôt que d'aller vérifier nos propos au chevet des patients impatients qui les réclament très souvent. Pas le temps ?

    Le temps , il suffit de le prendre ; c'est tout de même facile à comprendre.....

    J'aime toujours cette profession que j'ai au plus profond de mes tripes ,

    j'envisage simplement de le faire sur un autre trip

    De formation en formation , je me remets en question et je pense approcher de ma solution

    Une touche de bien être , de l'écoute , oui surtout cela

    un brin d'art thérapie et puis et puis.....

    hopital,infirmière,nurse,soins,art théeapie

    Voilà à quoi je m'amuse pour l'instant

    je découvre l'univers du "Powertex "

    De la patine de meuble ,

    de monde merveilleux de la cicatrisation en formation

    Et de surcroit , je reste juste moi ;°)

     

  • Médusée

    IMG_0337.JPG

    @lara

    IMG_0340.JPG

  • Une dernière tentation

    Mais madame , mon diabète ?

    Me demandait avec un regard gourmand

    le patient en passé en projet palliatif ...

     

    Lire la suite

  • Y comme infirmier

    y.jpg

    Et oui , la plupart de mes jeunes collègues font parti de cette génération.

    Je me sens parfois dinosaure face à ces petits "trésors".

    Né entre les années 80 et 2000 , nos petits Y sont né avec le digital,

    Et pour eux beaucoup de choses sont normales et banales.

    Le Y  s'adapte avec une facilité déconcertante à son nouvel environnement

    s'y investit mais ne compte pas y faire carrière longtemps.

    Il lance des phrases du type :

    " Je ne comprends pas comment tu as pu resté depuis 12 ans dans le même service

     Moi , je ne vais pas m'encrouter ici ! "

    Il est curieux , il veut plus , il veut mieux.

    Des nuits oui mais motivées que par les congés qui les suivent

    Il clame qu'il est crevé et que le métier ne s'accorde pas avec sa vie privée.

    Congé pendant l'été , peu importe les priorités

    Gsm greffé à son uniforme ,

    Répondre quand cela vibre ,

    Dans la chambre , dans les couloirs ou autre lieu non conforme

    Lors des transmissions aussi il s'en sent libre.

    De cela dépend son équilibre.

    Le dinosaure que je suis , n'a peu être pas tout compris

    J'éteins mon portable

    et pendant les heures de boulot , je ne suis joignable

    Que par le poste fixe de mon service.

    Pendant les soins , je me focalise que sur le patient

    Evident !