Coup de gueule!

  • Quoi de neuf sous le soleil ?

    black white,beach,reflex

     "Nous ne sommes que le reflet de ce que l'autre anime en nous"

    El May

    Lire la suite

  • Y comme infirmier

    y.jpg

    Et oui , la plupart de mes jeunes collègues font parti de cette génération.

    Je me sens parfois dinosaure face à ces petits "trésors".

    Né entre les années 80 et 2000 , nos petits Y sont né avec le digital,

    Et pour eux beaucoup de choses sont normales et banales.

    Le Y  s'adapte avec une facilité déconcertante à son nouvel environnement

    s'y investit mais ne compte pas y faire carrière longtemps.

    Il lance des phrases du type :

    " Je ne comprends pas comment tu as pu resté depuis 12 ans dans le même service

     Moi , je ne vais pas m'encrouter ici ! "

    Il est curieux , il veut plus , il veut mieux.

    Des nuits oui mais motivées que par les congés qui les suivent

    Il clame qu'il est crevé et que le métier ne s'accorde pas avec sa vie privée.

    Congé pendant l'été , peu importe les priorités

    Gsm greffé à son uniforme ,

    Répondre quand cela vibre ,

    Dans la chambre , dans les couloirs ou autre lieu non conforme

    Lors des transmissions aussi il s'en sent libre.

    De cela dépend son équilibre.

    Le dinosaure que je suis , n'a peu être pas tout compris

    J'éteins mon portable

    et pendant les heures de boulot , je ne suis joignable

    Que par le poste fixe de mon service.

    Pendant les soins , je me focalise que sur le patient

    Evident !

     

     

  • Eclaircie

    IMG_0134.JPG

    @ lara

     

     

     Parfois des faux espoirs ,

    parfois de ces tristes soirs

    des batailles , des représailles

    et ces vies qui se boussillent

    et dont en fin de compte peu se soucient..

    De ses vitrines clinquantes que les figures étalent

    Pour faire face quand on a peu le moral.

    De cette chaleur humaine qui manque ,

    De la tendresse qu'on est exsangue

    De la vie qui est là

    et enfin de cette éclaircie à laquelle enfin on croït

  • Timing...

    Timing.jpg 

     

    7h : Rapport de l'infirmière de nuit:

    Nuit désastreuse , beaucoup de patients instables;

    Elle, seule, doit faire face aux demandes pressantes .

    Arrêt en moyenne une demi-heure en mangeant , vite de remplissant les dossiers ,

    Période de RHIM oblige encore à plus de paperasses .

    7H30 : constat : nous ne serons que 4 pour assurer le travail de la matinée :

    Après tout le même nombre que pour ce week-end.

    Mais nous n'avons pas dix entrées , les préparations aux examens , les médecins ,etc ...

    Nous ferons ce que nous pourrons.

    8h00 : Prise de sang , préparation des médicaments

    Première chambre : arrêt cardiaque , équipe de réa arrive , on laisse tout tomber pour les assister du mieux que l'on peut , le reste peut attendre, mais les patients eux ne l'entendent pas ainsi , peu au courant de ce que se passe dans la chambre voisine.

    " Et mes pilules ? Et mon insuline ? Et on va manger quand ? On brunch dorénavant ?

    Et pour mes examens ? Pff, encore en retard, mais enfin ...."

    En vain , vous expliquez que vous vous occupez d'abord de ce qu'il y a de plus urgent

    Réa repart mais sans le patient , hélas , trop tard .

     8h30  On le prépare , pas le temps de se dire un mot ...

    Nos silences en disent long, pas le temps d'exprimer nos émotions comme à chaque fois .

    On prend sur soi ; pourtant j'ai envie de crier mon désarroi !

    De m'exprimer juste une fois !

    Ben non , rien n'y fera.

    9h00 : Paramètres et compagnie ....

    " Vous avez l'air fatiguée aujourd'hui " me lance un patient .

    Concerné par mes cernes ?

     " Non , ca va aller , ce sont juste les changements de rythme !  "

     

    11H : Dernier patient , ouf !

    Puis le tour des pansements....

    Entretemps , on s'inquiète du ressenti du voisin de chambre !

    A-t-il réalisé la raison du départ brutal de son voisin  ?

    Il ne parlait pas français .

    A 11h30 , une urgence , le lit n'est pas resté longtemps vide .

     

      une matinée normale ,

    le quotidien de l'hôpital

    On sourit même quand on en a des hauts le coeur

    comme toutes les consoeurs

    On a envie de donner plus ,

    Pour cela , on n' a hélas pas encore trouver toutes les astuces...

     

     

     

     

     

     

  • Summer news

    10534530_10204500186683547_4431198839165765383_n.jpg

    @lara

    Ps : Petite folie que je me suis offerte.

    Un peu de fantaisie

     

    Coté maison ,

    Pas trop de question

    L'été passe si vite ,

    mais on en profite

    Entre deux averses ,

    les journées tiennent leur promesse !

     

    Coté boulot,

    On fait le gros dos

    A l'hôpital , pour le moment dur pour le moral !

    Les congés n'allègent en rien la cadence du quotidien

    Les soins nous prennent plus en plus de temps et celui accordé au patient n'augmente pas pour autant .

    On assure l'essentiel  et hélaas trois fois pour le reste

    On peste ....

    Réduction et mobilité du personnel sont les maîtres mots

    En gros , un moment de répit que nenni , on vous envoie où c'est chaud....

    S'accrocher , résister , attendre la fin de l'été

    Espérer une accalmie .

    Sourire et caféine nous font tenir bon !

     

     

  • l'écrit....

    IMG_0236.JPG

    @lara

    ( expo Légo Bourse-Bruxelles)

     

     

    Vain ,

    plein de promesses

    Plein d'entrain

    Sans marque de liesse.