Santé - Page 4

  • Sous blister ?

     

     

     

     Savez vous qu'en 2010  735 000 somnifères  ont été consommés chaque jour en Belgique

    qui est  devenu  un des champions européens en la matière avec la France et l'Italie ( source  La Libre Belgique)

    Trop vite banalisée , l'utilisation de ces substances entraîne vite une dépendance.

    Utile dans certains cas , leur usage devrait  néanmoins être limitée dans le temps.

     

     Accro ou pas ? Faites le test ?


    santé,somnifères,dépendances,chiffres,Belgique

    Pour plus d'info :

     

    www.somniferesetcalmants.be

     

    Pour ma part voici le seul médicament dont j'ai parfois besoin ...  

     

     

     

     

     

  • Vent du changement

    venttttt.jpg

    Beaucoup de cogitation pour l'instant dans ma petite tête de femme en blanc

    Après une formation un peu plus poussée en oncologie ,

     et après presque 10 ans dans ce domaine , je ne  me vois plus continuer indéfiniment sur cette voie.

    Je réfléchis , je me positionne mais j'avoue que comme je prends tout ce que je fais très à coeur ,

    cela m'affecte beaucoup , plus que je n'osais ne me l'avouer en tout cas.

    J'ai déjà travaillé 8 ans avec les patients dialysés et l'approche , tout à fait différente , semblait plus me convenir.

    L' éducation à la santé me tente beaucoup  et refaire une formation  dans ce domaine serait tout à fait envisageable  ou alors en tabacologie pour faire de la prévention en milieu scolaire ou aider les fumeurs qui souhaitent arrêter.

    Mais je me tâte encore un peu car il y a encore tant de portes ouvertes dans notre métier .

  • Dans les bras de Morphée....

    sucettmorph.jpg 

    Petites sucettes antalgiques à la morphine pour aider les soldats américains à supporter les blessures et leurs douleurs . Plus puissante que la simple injection de morphine ( M+ dans notre jargon ) , elle est aurait un goût fruits rouges.

    Un peu de soulagement donc pour ces braves combattants !

     

     

    Découverte au début du 19ième siècle , la morphine est un dérivé de l'opium et est utilisé principalement comme puissant analgésique , un des plus efficace à ce jour . Classé comme stupéfiant , elle induit une certaine dépendance.

    Elle agit sur le système nerveux central et plus spécifiquement sur les récepteurs opiacés impliqués dans la perception de la douleur. La morphine existe sous différentes formes ; comprimés à action rapide ou prolongée , en injection ,en version patch à libération prolongée , etc

    Ses effets secondaires sont principalement de la somnolence , des nausées , de la constipation et ainsi que sur la respiration en cas de surdosage.

    La " mort fine ",  comme certains la surnomment , est encore sujette à de trop nombreux préjugés :

    Celle qui induit des dépendances  physiques  ou psychologiques ,

    Celle qui accélère la mort du patient en stade terminale....

    Prescrite correctement et adaptée au besoin du patient , elle soulage mieux que tout autre médicament et pas uniquement en palliatif !

     

     

  • Miam !!!

    fois gras,fête,toast,santé

    Posez vous les bonnes questions ?

    Stéatose jusqu'à l'overdose

    Puis hépatectomie laissant le patient sans vie !

    Le tout finira sur toast

    De quoi en portez un ?

    Consommez malin....

    Un autre choix

     

  • Faux semblants ?

     

     

    therinf.jpg

    Ce n'est parce que l'infirmière a un thermomètre derrière l'oreille

    Qu'elle a d'office oublié son stylo sciemment  dans le séant d'un patient !

    Les apparences sont souvent trompeuses....

    Le patient  répond quand on a vérifier pour la dixième fois son nom

    Qu'on n'a qu'à lui coller une étiquette sur le front ,

    pour diminuer ce nombre de questions

    Hélas ce n'est pas la solution...

     Pas chichiteuses  ni enquiquineuses ,

    juste consciencieuses !

     Nous préfèrons vérifier plusieurs fois avant de lancer les traitements .

    Quoi de plus important ?

     

  • Quand cela vous gratouille....

    gale3.jpg

    C'est peut-être que la gale rit!

    Et cela ne doit pas vous être égal....

    Charmante petite bête qui semble refaire actuellement son apparition sur divers fronts.

    On en reparle dans les écoles , on ne s'affole

    Présentation :

    gale1.jpg

    Affection cutanée spécifque à l'homme , cet acarien microscopique ( 0,5 mm ) creuse des sillons dans les couches superieures de l'épiderme où vous servez , si vous en êtes atteint , de nid pour ses petits oeufs. Elle se nourrit du sang de son hôte

    Et c'est chacun la sienne (na !) car celle qui est propre à l'homme et qui se transmet essentiellement par contact  direct et sexuel , ne transmet par aux animaux et vice versa ! Elle est très , très contagieuse , mais nullement honteuse et non , il ne s'agit pas d'une maladie des personnes qui manquent d'hygiène , n'importe qui peut en être porteur . L'hiver semble être  plus propice à la contagion , donc prudence , c'est un peu de saison .

    Savon , bain  semblent vain , elle résiste à toute hygiène corporelle habituelle , bien à l'abri dans ses petits sillons qui sont à l'origine des démangeaisons et des lésions de type urticaire.

    gale2.jpg

    Donc si cela vous gratte partout surtout la nuit et que cela met à bout , faites examiner les lésions par votre médecin traitant ainsi que tous les  membres de votre petite famille .

    Une fois , le diagnostic posé ,un traitement sera proposé.

    On traite tout l'environnement et vêtements ( lavage 60°) , de la chemisette à la chaussette , du caleçon au pantalon et aussi vous l'aurez compris par toute la literie .

    on proposera également un traitement local 

    le benzoate de benzyle (par exemple : ascabiol) est un traitement de référence assez contraignant , application sur TOUT le corps pendant 6 à 12 heures . De grosses précautions doivent être prises pour les enfants car il a des effets secondaires sérieux pour eux.

    Par voie orale, relativement cher , l 'ivermectine  est de plus en plus utilisée . Une seule  prise est nécessaire .

    A réévaluer après 4 semaines pour sûr de ne plus avoir de locataire !

  • Prêt à passer à l'action ?

    aed.jpg

    Savez vous que chaque année 10 000 personnes vont faire un infarctus en dehors du milieu hospitalier et  seuls 5 à 10 % seulement vont y survivre !

    La mort subite cardiaque frappe ainsi au hasard sa victime.

    Une intervention rapide et adéquate lors des premières instants de l'incident peut nettement augmenter les chances de survie.

    Outre le massage  , il existe le défibrillateur automatique cardiaque , petit appareil électronique qui permet d'analyser seul le rythme  et de délivrer un choc électrique en cas de besoin. En Belgique, plus de 800 appareils de ce type ont été installés dans certains lieux publics comme les gares , les complexes sportifs ,centres commerciaux , etc....

    Il ne nécessite aucune connaissance médicale spécifque à l'emploi qui est en fin de compte reste assez simple.

    aed2.jpg

     

    Son utlilisation est en principe dès lors tout public....

    Mais seriez vous prêt à intervernir et à l'utiliser le cas échéant ? Là réside toute la question !Selon les enquètes , une grande part des personnes interrogées appelerait en premier les secours (70%) , 112 et  un faible pourcentage commencerait un massage...

    Et en ce qui concerne de l'usage du défibrillateur?

    Beaucoup se disent trop peu informés quant à la présence même de ce type d'appareil sur certains lieux publics et trop peu de personne se sente capable de l'utiliser sans un minimun d'informations....

    Et vous ?

    une démonstration ?

    Plus d'info : ici